Baptêmes en ferrari

Au mois de février, je vous parlais de l’Association Handi Cap Vers (ici).

Nous y sommes ce week end!

Si le cœur vous en dit, rendez-vous dimanche 19 mai 2019, de 9h à 18h, sur le circuit de Mérignac, afin de se faire plaisir, de rouler dans une voiture d’exception et de faire une bonne action!

A dimanche alors?

Bonne fin de semaine!

Logo Handi CAp Vers

Publicités

L’automobile à Bordeaux 1945-2000

Jeudi 4 avril 2019 au soir avait lieu la conférence de Frederick Llorens dans les locaux de l’ACSO, à l’occasion de la sortie du livre: L’automobile à Bordeaux 1945-2000 (co-édité par les éditions Confluences et La mémoire de Bordeaux Métropole).

Vous qui habitez Bordeaux (ou pas), vous qui êtes passionnés par l’Automobile, ce livre est un véritable petit biscuit à déguster (comme disait l’un de mes professeurs) afin de mieux connaitre notre ville. Je ne l’ai pas encore lu, bien évidemment puisque cela fait à peine plus de 2h que je l’ai en main, mais je l’ai feuilleté. Son odeur de papier neuf et immaculé, son iconographie riche et complète, ses textes abondants, donnent déjà envie de se poser dans un bon fauteuil, à l’abris des technologies modernes et des sons incommodants, une tasse de thé (ou de café) à la main, pour découvrir une vie oubliée, méconnue ou inconnue de cette ville au bord de l’eau.

Cet ouvrage concerne l’automobile à Bordeaux sur la seconde moitié du XXe siècle et se trouve être la suite du livre de Lucien Chanuc: L’Automobile à Bordeaux, publié en 1979 aux éditions Féret. (Celui-ci correspond à la période 1890 – 1930). Frederick Llorens s’attache quant à lui à une période plus récente, inscrite dans la continuité, et aborde ainsi divers sujets variés, comme la question de la circulation, le franchissement de la Garonne, la rocade, les routes de Gironde ou les transports en commun, les industries automobiles en Gironde, le commerce automobile ou  encore le sport automobile.

IMG_6727

Frederick Llorens, Président de la section historique de l’Automobile Club du Sud Ouest (ACSO Classic) préside de même la commission automobile de La Mémoire de Bordeaux Métropole (qui est un centre de documentation et de recherches sur l’histoire contemporaine de Bordeaux). Il partage au fil des pages de son ouvrage ses découvertes, ses recherches, l’histoire de Bordeaux.

Merci M.Llorens, merci la Mémoire de Bordeaux, merci aux éditions Confluences, pour ce partage de connaissance, ces archives mis à disposition du grand-public, cette mémoire qui nous permet de nous souvenir ou de découvrir une histoire ancrée dans cette ville qui aujourd’hui a peut être un peu tendance à oublier son passé…

Je vous laisse donc à cet ouvrage, disponible notamment chez Mollat ou dans toutes les bonnes librairies. Je vous laisse courir acheter cet ouvrage, le feuilleter, le lire et l’apprécier, document que l’on prend plaisir à posséder et à découvrir.

Bien à vous tous.

Bonne lecture.

Aurore

5e Carto’cagouille

Ce week end, il y avait du soleil et des vieilles carrosseries!

Le soleil, tout le monde en a profité je pense. Où que l’on soit, il était facile de se glisser sous quelques rayons.

Quant aux vieilles carrosseries, il valait mieux se déplacer. On pouvait les trouver dimanche à Gradignan, avec le rassemblement des Calandres d’Antan, mais samedi, pour nous c’était du côté de Plassac, dans le 17 que ça se passait!

Nous étions donc le 23 mars, et il s’agissait de la 5e édition du Carto’cagouille!

Quel drôle de joli nom!

IMG_1416

Ce carto est organisé par les Râleurs Racing Team. On se retrouve vers 13h00, histoire de faire le contrôle, l’étalonnage, le debrief. Auparavant, on a cassé la croûte au cul de la voiture, coffre ouvert, avec les équipages que l’on connait, que l’on côtoie, que l’on prend plaisir à retrouver. Certains arrivent avec leur belle (auto) depuis leur lieu de résidence, histoire de chauffer les roues et le moteur en vue de ce qui nous attend, d’autres ont la possibilité d’arriver avec leur plateau, car il est bien pratique de rentrer dans une voiture confortable tard dans la nuit quand on vient de passer 5h ou 6h à se creuser les méninges sur la route. Vient ensuite le premier départ, à 14h00, puis comme d’habitude, chaque minute, c’est le top départ.

Notre équipage inscrit dans ce carto a pris connaissance des premières embûches en tant que confirmés : le fléché mixte! Et là horreur! Fléché inconnu au bataillon et pourtant expliqué dans le petit document envoyé au préalable par les Râleurs. Notre navigatrice sort illico ses feuilles A4, prend très très vite connaissance de ce nouveau maléfice (heureusement, vous remarquerez que ce document n’est pas resté sur la table de la salle à manger…), et ouf, l’équipage peut commencer.

1

« Laisser gauche dans 100m

– prendre à gauche dans 50m

– laisser gauche… »

Les premiers kilomètres avancent et défilent.

Puis vient le premier carto: « Où sommes nous?????  – {@#&£ù%$] !!! – Où se trouve le départ?? » – [ù%@&!!) – Ah si c’est bon! J’y suis! Roule chauffeur! Roule!

IMG_6640

Et puis on varie les plaisirs avec des fléchés sur carte, des distances partielles et/ou totales qui manquent à l’appel… des indications qui nous mettent dans le doute et l’erreur… d’autres carto, un fléché allemand personnalisé… bref. On ne s’ennuie pas dans l’habitacle, on réfléchi beaucoup, on se trompe, on fait demi tour, on dit bonjour aux gens qui sont sortis dans leur jardin pour nous regarder, ou qui parfois nous filment.

On fait fi du pilote qui regarde le paysage et qui nous répète inlassablement tout au long du parcours:

« oh regarde le paysage!

{@#& £ù%$] pas le temps de regarder!

– […]

– oh regarde le beau château!

[ù%@&!!) PAS LE TEMPS DE REGARDER! on doit franchir 0,050m et on les a dépassés avec ton château!! »

– […]

On fini tant bien que mal au bout de 2h30 la première étape, avec un mal de tête en prime. On tend notre fiche de CP à l’organisation afin qu’ils vérifient le désastre. Pas de raturage sur celui-ci. On en profite pour aller voir le pineau des Charentes qui nous est proposé. On fait un arrêt de 25min très exactement et on repart!

IMG_1377

C’est la seconde étape. Elle commence avec un nouveau carto, puis un nouveau fléché et puis tout s’enchaîne. Le cerveau est en ébullition, le pilote commence a avoir mal à l’épaule à force de faire demi tour ou marche arrière,  la navigatrice se laisse parfois déconcentrer ou y perd son latin…

Les 46 automobiles engagées sillonnent ainsi les routes de campagne, traversent les villages, roulent et tournent et virent. Tout le monde arrive ainsi à son point d’arrivée pour y donner sa deuxième fiche de CP. Fatiguée, notre équipe, ou plutôt notre navigatrice n’a pas fait de brouillon pour noter tous les CP au bord de la route et rend une fiche raturée… Erreur de « débutant »!

Sur le parking, les sourires fusent malgré la fatigue, les équipages sont contents de leur journée. Un apéro capot est improvisé, ou plutôt un apéro coffre… comme pour le pique-nique du midi. On débrief, on échange, on partage son expérience. On compte le nombre de CP inscrit sur sa fiche, on partage, on compare. On parle déjà du prochain rallye auquel on va s’inscrire.

La nuit tombe sur cette belle campagne. Il est l’heure de rentrer dans le restaurant.

La tablée est immense. Plus d’une centaine de personnes prennent place. Les groupes se reforment et s’assemblent. Les discussions vont bon train. Patrice, le maître de cérémonie, annonce les résultats au fil du repas. Notre équipage est 22e sur 30. Si seulement elle avait écouté son pilote pour noter un CP une seconde fois et si elle avait un brouillon, ils auraient eu une meilleure place…

Mais qu’importe! L’essentiel est de participer, de passer un merveilleux moment entre amis, et de prendre plaisir à parcourir ces 140km à bord d’une automobile que l’on aime!

23h00. Le repas est fini, la remise des prix est terminée. Tout a été incroyablement bien orchestré! Il est temps de féliciter les organisateurs pour qui tout cet événement prend du temps en préparation. On se dit au revoir, on se souhaite bon retour et on se dit que l’on va bientôt se retrouver pour une nouvelle partie! La file de voitures prend à nouveau la route pour aller chercher du repos bien mérité!

Merci Patrice, merci les Râleuses, merci les Râleurs pour tout ces bons moments en ce 23 mars 2019!

Aurore

Crédit photos: Olivier Turo

IMG_1412IMG_1386

IMG_1382

De Bergerac à La Teste

Le dernier week-end de février fut joliment chargé, tout comme le premier du mois de mars, qui vient de se dérouler.

Il y a eu la fabuleuse bourse de Bergerac les 23 et 24 février 2019, sous le soleil. Elle était grande, elle était belle, et il y avait du monde! On y a croisé des passionnés d’automobiles, de motos, de mobylettes, de vélos, d’objets, des passionnés de tout et au détour d’un stand, Henri et puis Marie-Jo aussi.

IMG_6487IMG_6483

Il y avait un arc-en-ciel d’Alpines, et d’autres automobiles anciennes sur le parking prévu pour elles.

IMG_6480IMG_6481

Sur le chemin du retour (pour nous), nous avons fait une halte à Castillon. Et si vous êtes correctement informés, vous savez qu’il s’agit du Rallye Bordeaux Aquitaine Classic. Nous sommes restés quelques instants à les regarder, nous avons écouté les moteurs ronronner, et regardé les sourires affichés aux lèvres des concurrents, des badauds, des organisateurs, de Didier Bonnet… Et cette envie forte, tenace et irrépressible de participer nous aussi au rallye qui nous attend fin mars… Aaahhh ces rallyes. Ce mélange de sentiments, de fierté, d’excitation, d’adrénaline, de recherche, de réflexion, d’esprit d’équipe, de partage, d’odeur de moteur, de couleurs, de tôle, de mécanique. C’est indescriptible pour celui qui ne l’a jamais vécu. Et pourtant. Tous concurrents, adversaires, mais amis à la fois! Un univers tellement passionnant.

IMG_6489IMG_6496

Et pendant que les grands enfants roulaient sur les routes de Castillon avec leurs bolides, les plus jeunes ralliaient les routes du Maroc, en 4L. Une autre très belle épopée, solidaire, de partage, d’échange. Ce rallye est une autre vision de l’aventure, où l’automobile est aussi le moyen d’atteindre l’objectif fixé. Le 4L Trophy a pris fin le 2 mars pour l’édition 2019. Là aussi, il nous tarde d’avoir un retour de la part de Manon et Marine, afin de partager avec vous leurs émotions. J’ai cru entendre que les plus jeunes ont donné envie à leurs aînés de participer à ces escapades. Qui sait, une équipe, ou deux, ou trois peut être verrons le jour pour 2020?!

52611649_450473815493900_1025277211168473088_n

Enfin, plus près de nous, plus accessible au quotidien, ce week-end, il y avait le Bordeaux Classic Day à Darwin, qui a fait carton plein, comme souvent ces derniers temps, parce qu’ils le méritent! Parce que c’est un très beau rassemblement, dans un lieu qui s’y prête.

Et puis il y avait aussi un rassemblement dont on parle moins, mais qui a le mérite d’exister. C’est celui de la Teste, et l’un d’entre nous y est allé, pour tester (sans jeu de mot!), car il aime rouler, changer et échanger. Sous le ciel bleu du Bassin, elle fait bien petite cette berlinette à coté de la mustang! 😉

Merci Luc pour les photos et la découverte de ce rassemblement !

IMG_2829IMG_2831IMG_2832

Sinon, il est toujours agréable de partager un moment de roulage avec son ancienne, que ce soit pour aller aux rassemblements ou pour soi… notamment autour du Bassin d’Arcachon.

IMG_6548

N’oubliez pas, ce week-end, il y aura le salon du vintage de Bordeaux, au hangar 14, le rassemblement de la CRAM à Saint-Sulpice et Cameyrac. Et puis il y a aussi celui d’Audenge.

Sur ce, nous vous souhaitons une belle semaine!

Aurore

Le Bab El Raid se termine mais le 4L Trophy commence!

Tandis qu’hier, 20 février 2019, Julie et Amaury clôturaient leur périple avec le Bab El Raid, Manon et Marine étaient quant à elles sur le départ du 4L trophy! Ce mois-ci, les enfants de notre association sont à l’honneur!

Du 14 au 19 février, après être partis de la Rochelle, avoir traversé l’Espagne, franchit le Détroit de Gibraltar, les équipages sont enfin arrivés au Maroc! Les équipages ont ainsi relevé des défis de régularité, les défis du Bab, du déserts et Banco (allez voir sur le site pour de plus amples informations). Ils ont participé à la demi-journée « Green day » (mise en place depuis une dizaine d’année par l’Association Cœur de Gazelles, et qui permet de partager une après-midi avec des agriculteurs et de planter des palmiers pour les populations locales). Je vous invite à aller voir leur action, car elle est excellente! La soirée de clôture a eu lieu mercredi 20 février.

Bravo pour votre initiative et votre participation!!! Nous espérons tous que ce fut une excellente aventure pour vous et attendons avec plaisir des photos et/ou témoignage, lorsque vous serez remis de vos émotions!

52595842_2348704845173684_3569929945457098752_n

C’est donc au tour de Manon (la fille de notre Président et vice-trésorière) et Marine de s’élancer sur les routes marocaines pour le 4L Trophy. Celui-ci est peut être un peu plus connu, mais le connaissez vous réellement?

Ce rallye, à l’origine, c’est l’idée folle d’une personne: Jean-Jacques Rey, pilote passionné. L’objectif? Réaliser un raid dans le désert marocain pour les jeunes, avec petit budget. Tout comme le Bab El Raid (son petit frère), le 4L Trophy est avant tout une aventure humaine et solidaire.

Le 4L Trophy est donc un rallye responsable, avec l’association Les Enfants du Désert, engagé, auprès de la Croix Rouge Française, et éco-citoyen.

En attendant, Manon, Marine et tous les autres équipages vont suivre les traces du Bab El Raid en traversant l’Espagne depuis Biarritz, le village départ. Du 25 février au 1er mars, les routes marocaines vont les accueillir pour 6 étapes dans le grand sud.

Nous leur souhaitons à tous tout le bonheur du monde! Profitez de tous ces instants, et ramenez nous de beaux récits, ramenez vous des souvenirs inoubliables, à partager!

Pour suivre les aventures de Manon et Marine, c’est sur facebook que ça se passe:

gavé dans le désert

36237063_309109856296964_1861727834435747840_o

Les Bielles sont fières de leur relève!

A très bientôt pour de nouvelles aventures!

Aurore

Bab El Raid 2019

Un petit soutien aujourd’hui pour la fille de notre trésorière. C’est une équipe de choc qui s’est lancée sur les routes du Bab El Raid depuis ce week-end: Julie et Amaury, équipage 210, en catégorie étudiants.

Tous deux participent pour la toute première fois avec leur peugeot 205 préparée pour l’occasion.

Nous leur souhaitons une belle aventure et de beaux moments.

Pour faire leur connaissance et les suivre, c’est par ici.

Association Handi Cap Vers

Le dimanche 19 mai 2019 aura lieu la 4e journée de baptêmes en Ferrari au profit  de l’association HANDI CAP VERS.

Cette association récolte des fonds afin de financer des actions concrètes, comme par exemple leur projet d’adaptation des installations des enfants (corsets sièges, matelas, aide à la déambulation,…), bilans orthopédiques, échanges avec les professionnels du centre,… Ce projet est en collaboration avec l‘association Al Ihssane à Casablanca et la Junior Association de la ville de Floirac.

Plus de 180 baptêmes ont été réalisés lors de la journée de 2018, ceci grâce à une trentaine de pilotes! Pourquoi pas vous?

Si vous avez le véhicule requis, vous pouvez télécharger la fiche d’inscription sur le lien ci-contre: bapteme 19 mai 2019.

Si tel n’est pas le cas, ce n’est pas grave, ils vous attendent sur le circuit le dimanche 19 mai 2019, de 9h à 18h, afin de faire un baptême et ainsi les aider à continuer leur implication dans cette aventure humaine.

Cette journée aura lieu sur le circuit de Mérignac.

Attention, les inscriptions se font avant le 30 avril 2019.

Pour les suivre, allez vite sur leur page facebook.

A très bientôt!

bapteme 19 mai 2019-001